"Allez viens. Toi et moi on a besoin d'un endroit calme ou on peut se poser, discuter et se mettre d'accord."

Les cauchemars peuvent commencer vers l’âge de 2 à 3 ans, et sont plus fréquents entre 3 et 10 ans. Ensuite, ils surviennent moins souvent. Ils se produisent généralement durant la phase du sommeil paradoxal.

 

L’enfant se réveille soudainement avec une sensation d’angoisse. Généralement, il n’y a pas lieu de s’inquiéter puisque les rêves et les cauchemars font partie du développement psychologique de l’enfant.

Les différentes causes de cauchemars ? 

  • L’enfant a fait face à différentes peurs et insécurités durant sa journée (peur de l’inconnu...). Ces préoccupations peuvent réapparaître sous différentes formes la nuit dans ses rêves.

  • L’enfant peut vivre des conflits intérieurs. Les rêves, bons et mauvais, l’aident à faire face au monde des grands.

  • Il peut vivre du stress à cause d’un changement (déménagement, séparation, adaptation à l’école...)

  • Un événement marquant peut s’être produit près de lui ou il peut avoir été impressionné par des images vues à la télévision ou dans un livre.